top of page

La ménopause


QU’EST-CE QUE LA MÉNOPAUSE ?


La ménopause est la période de la vie d'une femme où les menstruations s'arrêtent définitivement. Elle intervient généralement entre 45 et 55 ans et en général aux alentours de 50 ans.

La ménopause est un phénomène naturel. Elle survient lorsque les ovaires arrêtent leur sécrétion hormonale (œstrogènes et progestérone) et la formation d'un ovule chaque mois.


La ménopause comporte 3 phases distinctes :

1. La périménopause 2. La ménopause 3. La postménopause


La périménopause, la ménopause et la postménopause font toutes partie du vaste processus qui s'enclenche lorsque la période de reproduction de la femme tire à sa fin. La périménopause est la première étape de ce processus, qui peut durer environ 8 à 10 ans avant la ménopause comme telle, c'est-à-dire l'arrêt définitif des menstruations. On dit que la ménopause est véritablement "installée" lorsque les règles sont absentes depuis une année. Celle-ci se termine par la phase de postménopause.


LES SYMPTÔMES LORS DE LA MÉNOPAUSE


La ménopause s’accompagne fréquemment de troubles dits climatériques (symptômes qui accompagnent les modifications hormonales associées à l’arrêt de la fonction ovarienne) dont l’intensité varie selon les femmes. Ces symptômes sont dus à la carence hormonale en estrogènes et en progestérone. Ils ne sont pas systématiques et certaines femmes y échappent complètement.


Ces troubles climatériques sont :

❌ des bouffées de chaleur ou bouffées vasomotrices (présentes chez 7 femmes sur 10) qui se traduisent par :

❌ la survenue inconstante de frissons, de tremblements, d'une impression de malaise et de vertiges,

❌ une brusque sensation de chaleur intense, montant du torse jusqu'à la face et au cou et suivie d'une rougeur,

❌ des palpitations, des sueurs abondantes et des frissons, précédant un retour à la normale.


Brèves, les bouffées de chaleur durent rarement plus de quelques minutes. Elles peuvent être occasionnelles ou survenir plusieurs fois par heure. Elles se manifestent surtout la nuit et perturbent le sommeil. Elles apparaissent également la journée : elles sont alors favorisées par la chaleur ambiante, la prise d'un repas, l'alcool, l'exercice et l'émotion.

Elles sont présentes pendant quelques mois, mais durent parfois pendant plusieurs années ;


❌des sueurs nocturnes isolées sans bouffées de chaleur ;

❌une sécheresse vaginale ;

❌des troubles urinaires : irritations ou infections urinaires plus fréquentes, fuites urinaires, envie fréquente d’uriner ;

❌des maux de tête, une fatigue, des insomnies, une irritabilité, de l'anxiété ;

❌des douleurs articulaires


Certains troubles climatériques comme les bouffées de chaleur, sueurs, fatigue... peuvent être transitoires, mais persistent parfois au cours de la ménopause. D'autres sont durables comme la sécheresse vaginale, les troubles urinaires.




La ménopause et la prise de poids sont-elles liées ?


Lors de la ménopause, les hormones féminines - les œstrogènes et la progestérone - ne sont plus produites alors que les hormones masculines - la testostérone - le sont toujours, à plus faible dose. Ce changement hormonal provoque une nouvelle répartition des graisses. Au lieu de se loger dans les cuisses et les hanches comme auparavant, elles se dirigent davantage vers le ventre. De plus, les changements hormonaux peuvent influencer la satiété.


La ménopause entraîne également un bouleversement au niveau des hormones de croissance et de stockage, comme l’insuline. Comme le corps élimine moins facilement les graisses, il prend légèrement du poids.


Cependant, la ménopause n’est pas seule en cause. D’autres facteurs favorisent la prise de poids à cette période de la vie.

⚠️ Le vieillissement du corps : il perd de sa masse musculaire et brûle plus difficilement les calories car le métabolisme ralentit.

⚠️ L’inactivité physique : plus on vieillit et plus on a tendance à limiter les activités sportives. Le corps ne peut alors plus éliminer l’excédent de graisse.

⚠️ Le stress : le système nerveux influence le déclenchement de l’appétit et le stockage des cellules adipeuses. Le stress nous rend donc plus sujet au grignotage.

⚠️ Une mauvaise alimentation : on prend plus de poids si on consomme trop de féculents et d’aliments à index glycémique élevé.

⚠️ Un vide à combler : à partir de 50 ans, on traverse souvent des situations qui peuvent laisser un vide : les enfants qui partent de la maison, le décès de proches, une séparation… Dès lors, on a tendance à le combler par la nourriture.




A la ménopause, le corps change et les métabolismes aussi



Avec le temps, le corps change. La masse musculaire a tendance à diminuer et la masse graisseuse à augmenter. En temps normal, celle-ci représente environ 20 à 25 % du poids du corps soit entre 10 et 15 kg. Avec l’âge, cela ne s’arrange pas, c’est pourquoi il est normal de constater une prise de poids physiologique et progressive de 5 à 10 kg durant sa vie, et notamment à partir de l’âge de 40-50 ans. Inversement, la masse musculaire baisse. Or, les muscles brûlent des calories même quand on ne fait pas de sport. C’est ce qu’on appelle le métabolisme de base. Ainsi, quand nous perdons du muscle notre métabolisme de base diminue. Nous dépensons donc moins de calories. Mais si nous mangeons toujours autant, nous nous trouvons donc en excédent calorique. C’est la prise de poids assurée et sournoise de 1 à 2 kilos par an.


En pratique


❇️ Ne pas laisser les kilos s’installer, car tout kilo pris pendant la période de ménopause est particulièrement difficile à perdre. Il faut donc agir vite, sans pour autant se précipiter sur des régimes très restrictifs car vous ne feriez qu’accélérer la fonte musculaire.

❇️ Pour éviter de prendre du poids, ne sautez pas de repas, faites des repas équilibrés, augmentez votre consommation de légumes et baissez celle des produits sucrés et gras.

❇️ Si vous avez pris quelques kilos, ne cherchez surtout pas à les perdre en 3 semaines avec un régime sévère et déséquilibré. Remettez vous à manger équilibré, pauvre en sucre et en graisses et tout rentrera dans l’ordre progressivement.

Comments


bottom of page